Maladie-Crohn.net
Partager
Partager
Partager

Les symptômes de la maladie de Crohn

Parce que la maladie de Crohn recouvre un grand nombre de pathologies, il est souvent difficile de mettre en avant et de manière précise les symptômes. En effet, selon la localisation des lésions, les symptômes peuvent être variables.

Toutefois, les études montrent que trois zones du tube digestif sont plus particulièrement atteintes :

  • L'iléon : il s'agit de la partie terminale de l'intestin grêle qui est directement relié au côlon

  • Le côlon : Il s'agit du segment du gros intestin qui relie le caecum au rectum

  • La zone ano-périnéale

Les symptômes les plus courants de la maladie de Crohn

L'évolution de la maladie de Crohn se basant sur l'alternance entre des phases de poussées et des phases de rémission, il est à savoir que les symptômes sont naturellement observables lors des poussées. Un indice d'activité, baptisé indice de BEST, a ainsi vocation à classer la maladie selon son stade. Ainsi, selon que la maladie de Crohn soit temporairement inactive ou bien en phase de poussées élevées, on saura si des symptômes peuvent être observés ou non.

Pour en revenir à ces derniers, il faut savoir que les symptômes les plus courants sont somme toute des grands classiques : douleurs abdominales (plus présentes en fin de repas), diarrhées chroniques, présence de fièvre, accumulation de fatigue, manque d'appétit et perte de poids. La présence de crampes, de douleurs dans les articulations mais aussi de sang ou de glaires dans les selles font également partie des symptômes les plus fréquents de la maladie de Crohn.

S'ils ne sont souvent pas les premiers symptômes observables, il est à noter qu'environ la moitié des patients déclarent également souffrir de manifestations extra-digestives, en particulier lors des poussées les plus fortes.

Parmi ces manifestations, sont souvent cités des atteintes articulaires qui touchent principalement genoux, coudes, chevilles ou encore l'articulation sacro-iliaque. C'est plus rare mais certains patients souffrent aussi de spondylarthrite ankylosante. Des lésions cutanées mais aussi et surtout oculaires peuvent compléter la liste des symptômes de la maladie de Crohn.

Des symptômes à ne pas négliger pour éviter toute complication

Si toutefois vous présentez les symptômes que nous avons précédemment cités, il peut être important de consulter dans les plus brefs délais un médecin qui pourra vous aider à établir un diagnostic précis.

En effet, puisque la maladie de Crohn ne respecte pas une évolution identique chez tous les patients, il peut arriver que certains rencontrent d'importantes complications d'un point de vue médical.

Parmi elles, on retrouve chez les enfants un risque de retard de croissance. Chez l'adolescent et l'adulte, les complications peuvent être multiples :

  • l'apparition de fissures anales

  • la présence d'abcès à soigner d'urgence pour éviter la propagation de l'infection

  • l'apparition de fistules c'est-à-dire de voies anormales de communication entre des organes différents

  • l'occlusion intestinale bloquant le transit intestinal et provoquant des vomissements incessants

  • la perforation de l'intestin grêle et la péritonite

Le cancer du côlon, redouté par tous les malades de Crohn, est également une complication possible. Toutefois, les études ont montré que le suivi des patients suffisait le plus généralement à se prémunir de l'apparition du cancer.

Mentions légales - webmaster (at) maladie-crohn.net
Maladie-Crohn.net 2016